SON HISTOIRE

Il fut aperçu pour la première fois en 3227 du calendrier Universel :

Une entreprise de forage épuisa la quasi intégralité des ressources aquatiques de la surface de la planète C137-A (désignation humaine). Ils s’attaquèrent alors aux nappes souterraines afin de trouver toujours plus d’eau.

L’eau est un élément primordial pour beaucoup de planètes et de civilisations, et elle demeure très rare, compte tenu de la population universelle qui ne cesse de s’accroître.

Les foreurs ne découvrirent pas seulement des lacs souterrains mais aussi une population de gigantesques pagures fossilisés. La compagnie tenta de les détruire afin de poursuivre leurs excavations mais leurs outils n’eurent aucun effet face à la résistance incroyable de leur carapace. Ils furent donc déplacés sur une autre partie de la planète, puis oubliés.

Ce qu’ils ignoraient c’est que ces êtres dormaient par cycle de 10 000 ans environ et se fossilisaient pour se protéger de l’environnement.

Quelques années plus tard, les pagures ancestraux s’éveillèrent…

Bien qu’ils leur faillent toujours un léger temps d’adaptation à l’évolution de leur environnement, ils perçurent immédiatement l’absence d’eau autour d’eux.

Doté d’un instinct de conservation séculaire, Ornoc, le plus grand d’entre eux qui semblait être le leader, guida le reste du groupe vers l’endroit où plusieurs siècles auparavant ils étaient entrés en stase.

Malheureusement le lieu en question était depuis maintenant de nombreuses années jonché de constructions avancées et toutes peuplées.
N’y prêtant pas même attention, Ornoc continua de progresser avec les siens au cœur de la nouvelle civilisation, détruisant les infrastructures sur leur passage.

Devant cette catastrophe, les forces armées de la méga-cité tentèrent de stopper les pagures. Leur résistance incroyable aux armes rendit le conflit long et difficile, la ville déplora de nombreux morts.

Pendant les escarmouches, une habile chasseuse de primes qui observait le conflit, proposa aux autorités une solution : les capturer et les déplacer hors de la planète. Désespérée par le coût grandissant des destructions en cours, l’autorité locale accepta l’offre.

Grâce aux équipements exceptionnels de la chasseuse, l’opération fut un succès, et le groupe d’anciens fossiles fut enfermé dans son vaisseau. Mina, la chasseuse de prime, s’en alla vendre ses proies au marché des Sponsors, toujours à la recherche de nouveaux talents pour l’Universal League. Elle trouva acheteur pour Ornoc, le plus robuste de la troupe.
La fédération de Smash Ball, heureuse de sa nouvelle acquisition, pris en charge d’éduquer et d’apprendre les règles du jeu à Ornoc. Devant l’opposition du crustacé, la sauvegarde de ses compagnons fut mise en jeu et Ornoc fut forcé de jouer pour acheter leur liberté.

Cette espèce fut répertoriée et nommée “Skaaldier”.

TECHNIQUE PERSONNELLE : TOUPIE PROTECTRICE

Ornoc se sert de son coquillage comme d’un bouclier sur le terrain, mais dans les moments critiques, il devient lui-même le bouclier. Sa technique personnelle, Toupie protectrice, consiste à laisser son coquillage se régénérer au delà de sa forme habituelle afin de recouvrir complètement son corps. Après avoir contracté tous ses muscles, il se relâche et tourne sur lui même pendant plusieurs secondes, blessant et éjectant tout individu sur son passage.