SON HISTOIRE

Durant la guerre contre Repsy, le Conglomérat mandata Jansck Corp pour créer des supers soldats robotiques. L’entreprise, qui fabriquait jusqu’ici les unités de défense ARN pour la protection civile, installa donc une usine spéciale sur la station orbitale OBVO-45 pour la production de ces nouvelles unités.
Leur but est d’occuper la ligne de front, mais aussi mener des raids chirurgicaux sur des positions stratégiques ennemies. Ces missions, qui demandent force et intelligence, requièrent surtout une puissante capacité d’analyse des situations et de la rapidité dans l’exécution des solutions.

Construire une seule de ces unités nécessitait de recycler plus de 300 unités ARN.
Ce fut le cas du robot 0, le premier de la nouvelle série RX-ck et certainement le plus réussi. Nommé R0, ce prototype ne fut jamais égalé. Il était simplement excellent. Doté d’une capacité à comprendre son environnement en une fraction de seconde, calculateur et extrêmement intelligent, il semblait animé par un esprit revanchard doublé d’une sorte de soif de sang. Les derniers rapports le décrivent ainsi, ce qui ne s’est d’ailleurs jamais vu pour une unité robotique.

En 3073, un incident dont la cause reste encore inconnue entraîna la destruction de l’usine, peu de temps après le début de la production. Enseveli sous les flammes, le laboratoire de recherches disparu avec ses secrets de fabrication, les deux directeurs et concepteurs du projet périrent. Bien que certaines sources d’information parlèrent de sabotage, la plupart de ces dernières furent réduites au silence d’une manière ou d’une autre. De ce fait, seuls huit unités furent produites et activées avant ce drame.

Une fois activés, ils furent envoyés sur le champ de bataille où ils firent des ravages, menés par R0. Il obéissait aux ordres du Conglomérat, mais les transgressait parfois s’il les trouvait non adaptés ou simplement pas à son goût. Divers éléments étayent ceci, comme le fait qu’il ne fasse jamais de prisonnier ou qu’il n’hésite pas à faire exploser toute une ville pour atteindre sa cible.
Les prouesses et la réputation du commando RX-ck pendant la guerre étaient telles que le simple fait de les voir débarquer suffisait parfois à faire fuir les ennemis les plus courageux.

Ce robot cruel et fier de sa force, ajouta lui-même la lettre “Z” à son matricule pour que tous sachent qu’il était le guerrier ultime. Z-R0CK devint son nom.

Des théories circulent quand à son esprit si unique. Il lui arrive parfois étrangement de parler d’une ancienne vie. Est-ce une simple ligne de code dans son programme pour donner l’impression qu’il est en vie ? Ou bien les réminiscences d’une véritable vie passée ? Aucune réponse n’existe à ce jour.
En tout cas Z-R0CK est bien décrit comme un Ultra, un être artificiel éveillé à la pleine conscience.

En 3091, le Conglomérat, toujours fragilisé par la Guerre, ne pouvait ignorer l’influence économique du Smash Ball et donna l’ordre à Z-R0CK de changer radicalement de mission. Ce robot armé d’un esprit presque aussi dur et puissant que son corps, allait maintenant pouvoir être utilisé à des fins biens plus intéressantes financièrement parlant. Sa hiérarchie lui imposa donc de pratiquer le sport universel.

Agressif, violent et arrogant, Z-R0CK aimait faire dans la démesure et le Smash Ball lui offrait la scène rêvée pour pratiquer ses talents. Malgré les craintes du Conglomérat, le robot ne s’y opposa donc pas.

Il ne mit pas longtemps pour gravir les ligues en s’imposant naturellement comme Bruiser. En quelques années, les portes de la Supreme League s’ouvrirent en grand pour ce robot hors du commun, qui représentait maintenant une énorme source de revenu pour le Conglomérat.

L’éveil du robot lui avait octroyé des droits d’être vivant. Il ne fut donc plus la propriété du Conglomérat, mais devint l’un de ses employés. Malgré cela, Z-R0CK continue aujourd’hui de reverser l’intégralité de ses gains à ses anciens propriétaires, bien qu’en tant qu’Ultra, il ait gagné le droit de faire ses choix. Personne ne connaît les raisons qui se cachent derrière cet arrangement, et la loyauté ne semble pas faire partie de l’équation.

Z-R0CK se bat sur le terrain comme si chaque match était une nouvelle mission. Ses exploits sont parfois sanglants, mais peu lui importe. Son nom est désormais lié à ce sport et prouve qu’il n’est pas un simple robot. Il est Z-R0CK, le seul et l’unique. Quiconque voulant le défier n’a qu’à venir dans l’arène… il se fera une joie d’accueillir à sa façon n’importe quel adversaire.

TECHNIQUE PERSONNELLE : PLUIE DE FEU

Z-R0CK déclenche une pluie de missiles autour de lui qui inflige d’énormes dégâts aux smashers adverses mais aussi à ses alliés